AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (red) + turned to porcelain, to ivory, to steel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
⊹ MESSAGES : 29
⊹ ARRIVÉE : 01/09/2013

MessageSujet: (red) + turned to porcelain, to ivory, to steel.   Dim 1 Sep - 9:51



logan sinéad redbird

✖️ Nom : Redbird. C'est d'ailleurs de la que lui vient son surnom, Red. ✖️ Prénoms : Logan. Un prénom de garçon mais qui pourtant lui va à ravir. Quand à son second, Sinéad, elle le considère comme inutile puisque presque personne n'en a connaissance. ✖️ Age : Elle est actuellement âgée de vingt-trois ans. ✖️ Date et lieu de naissance : Red est née dans le département de la technologie, le huit novembre 1990. ✖️ Métier ou occupation : Red a gagné la cinquième édition des Hunter Games, et elle est désormais mentor. ✖️ Statut civil : Elle n'est clairement pas à plaindre, et a toujours vécu une vie simple et aisée. ✖️ Traits de caractère : subtile, rusée, observatrice et autonome ; mais aussi faible, paranoïaque, égoïste, solitaire et brisée. ✖️ Groupe : Winners. ✖️ Avatar : Rose Leslie.
.
✖️ TON DEPARTEMENT
the saints we see are all made of gold.

✖️ Aimes-tu ton département: Absolument. En fait, je n'ai pas de quoi me plaindre. Je suis née dans un département où la vie n'est pas bien difficile. Avec des parents ingénieurs, j'ai toujours eu la vie facile, alors je n'ai jamais détesté ni mon département. Et puis de toute façon, c'est là-bas que se trouvent tous mes souvenirs avec mes parents et avec Aiden, alors je n'échangerais ce département pour rien au monde. ✖️ As-tu suffisamment à manger: Largement, cela ne fait pas du tout partie des choses dont je peux me plaindre. J'ai toujours eu de quoi manger plus que raison, encore une fois parce que mon département n'est vraiment pas à plaindre. Dans ma famille, on n'a jamais eu à se coucher le ventre vide ou bien à faire des sacrifices pour pouvoir manger. J'ai vraiment eu la vie facile, à ce niveau là. ✖️ Ta maison est parfaite ou le contraire: Ni parfaite ni miteuse, il y faisait chaud en hiver, c'est l'essentiel. J'ai pu y grandir paisiblement avec mes parents, et c'est ce qui compte. Maintenant, j'ai une nouvelle maison, depuis mon retour des Hunter Games, mais même si elle est plus grande que l'ancienne, elle me parait simplement vide et froide. Mais peut-être que c'est ma tête, qui est vide et froide, en fait. ✖️ Serais-tu prêt à mettre ton nom plusieurs fois pour gagner à manger: Je n'en ai jamais eu besoin, alors je n'y ai franchement pas réfléchi. Mais je pense que si la survie de mes parents, ou d'Aiden était en jeu, je  serais prête à le faire. Mais bon, c'est toujours facile à dire quand on a jamais eu à faire de sacrifices. ✖️ As-tu déjà fait les Hunter Games: Ne me parlez pas de ça ! Bien sûr que oui, mais je ne veux pas m'en souvenir. Oui, j'y ai participé, et à ce qu'il parait, j'ai quelques troubles mentaux à cause de ça. Alors sincèrement, tant qu'ils ne sont pas proches, oubliez-les, et je prierai pour vous. ✖️ Aimes-tu le visionnage du jeu: Non, mais je suis obligé de les regarder. Je dois aider les Captifs, les aider à sortir vivant de cette arène et à reprendre une vie normale après. Donc oui, je suis obligée de les regarder, pour les enfants, mais si j'avais le choix, je resterais terrée chez moi jusqu'à la fin des Hunter Games. ✖️ Sais-tu te battre: A peu près, je suppose. En fait, si j'ai gagné, c'était surtout parce que je cours vite, je pense, et que j'ai eu beaucoup de chance. Donc me battre, oui, j'en suis capable, mais ma petite taille ne me permet pas spécialement d'être vraiment difficile à battre. ✖️ Tu préfères quel arme: Quitte à choisir, j'aurais préféré ne jamais avoir à toucher d'arme de ma misérable vie. Mais puisque je n'ai pas eu le choix, je dirais l'arc. C'est une arme de lâche, pas capable de combattre en face à face, mais ça m'a sauvé la vie. ✖️ Tu serais capable de prendre la place d'un nominé: Non, non, non, jamais, je ne veux pas retourner là-bas, je ne veux pas revivre ça ! Je suis lâche, cruelle et surtout égoïste, mais je m'en fiche, je ne veux pas retourner là-dedans, plus jamais, s'il vous plait. ✖️ Comment tu réagirais si un de tes proches se trouverait dans l'arène: Je suivrais les Jeux du début à la fin, je resterais scotchée devant l'écran en priant pour qu'il s'en sorte vivant, ou alors que sa mort soit rapide. Je pense aussi que je sortirais toutes mes économies pour pouvoir lui envoyer de quoi survivre. ✖️ Comment se déroule ta vie, tu es heureux ici: Ma vie, ah ! laissez-moi rire. Je suis une loque, une vraie. Je ne supporte plus le contact humain et sort au minimum de chez moi. J'essaye d'aider les Captifs, mais j'ai l'impression que mon aide est vaine, et que je ne sers à rien. Quoi qu'il y a eu cette Captive, une jolie brune, Amanda je crois. Elle a gagné, il y a quelques années, et je crois que grâce à ça, je me relève petit à petit. Elle m'a redonné espoir, donc j'essayerai d'aider d'autres Captifs.  

✖️ DERRIÈRE L'ECRAN
closed loop.


✖️ Ton âge : 15 ans. ✖️ Ton niveau rp : J'ai toujours été nulle pour m'auto-évaluer smiler  ✖️ Comment as-tu trouvé le forum ? : Sur Bazzart, il me semble, je suivais le projet de loin. ✖️ Personnage inventé ou scénario ? : Inventé.

Code:
[b]Rose Leslie[/b] ✖️ [i]Logan S. Redbird[/i]


Dernière édition par Logan S. Redbird le Lun 2 Sep - 12:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊹ MESSAGES : 29
⊹ ARRIVÉE : 01/09/2013

MessageSujet: Re: (red) + turned to porcelain, to ivory, to steel.   Dim 1 Sep - 9:51


✖ TON HISTOIRE
we set fire to our homes.


Et si t'étais choisie ? Logan fit un sourire amusé à Aiden. Aucune chance. Il y a des centaines de fille éligibles dans le département. Arrogante. Aiden secoua la tête. Logan se dit alors que c'était facile, pour lui. Maintenant qu'il avait vingt-et-un ans, il pouvait souffler, et continuer joyeusement sa vie sans plus penser aux Hunter Games. Il n'y a pas aucune chance, Red. Il y en a toujours une. Elle le savait aussi bien que lui, qu'il y aurait un petit numéro sur cette Roue. Un petit numéro signifiant "Logan Redbird", au milieu de tous les autres. La rousse serra les poings. Si elle essayait de paraitre assurée, désinvolte et confiante face à cette Cérémonie, elle n'en tremblait pas moins de tout son être. Et ça, Aiden le savait, parce que Aiden savait toujours tout. Et c'était pour ça qu'elle l'aimait tant. Dans quelques heures, la Cérémonie du Feu débuterait, et au fur et à mesure que les minutes passaient, son anxiété ne cessait de croitre. Elle s'agitait de plus en plus, l'air lui semblait devenir suffocant, elle avait peur, simplement. Là-dessus lui revint alors le souvenir vague de sa première Cérémonie. Elle avait pleuré tout le temps, depuis son réveil jusqu'à l'annonce du numéro de la Captive. Pourtant, ce n'était pas son numéro, et elle s'était contentée de rentrer chez elle tranquillement, soulagée d'avoir six mois de répit. Six petits mois qui lui semblaient toujours passer comme un éclair. Tu as ressenti quoi quand... quand tu as su que tu ne serais plus jamais tiré au sort ? Aiden la fixa un instant, avec l'air de chercher ses mots. Un soulagement incroyable. Logan espérait pouvoir la ressentir, un jour, cette sensation. Savoir que jamais on ne finira égorgé dans une arène comme un animal quelconque, qu'on vivra encore longtemps, heureux sans plus craindre de voir son nom sortir. C'est là qu'on voit les limites de notre compassion. Hein ? Eh bien... Malgré notre pitié pour les Captifs élus, personne ne se portera volontaire, et on sera tous soulagé que ce soit les autres qui s'en aillent. Red n'avait jamais réfléchi à ce genre de choses, de toute manière. Tant qu'elle n'était pas élue, le reste lui importait peu. D'ailleurs, elle ne suivait même pas les Jeux à la télévision. Pauvre petite fille égoïste. Un appel résonna depuis la petite maison. Voilà, l'heure de vérité était arrivée. Logan avait l'impression que ses entrailles se comprimaient, mais ce n'était encore pas grand chose. Elle quitta le petit jardin suivie d'Aiden, et prit la main de sa mère. Elle ne la lâcha qu'une fois arrivée sur la place centrale.

Dans la foule, Logan chercha à croiser le regard d'Aiden. Il avait les yeux fixés sur la Roue qui scellerait son destin à elle, alors Red finit par baisser les yeux. Le Gardien de l'Ordre sortit alors de l'ombre, et il s'avança vers la Roue. Le silence planait sur l'assemblée, mais la tension était si palpable qu'on aurait presque pu la toucher rien qu'en tendant la main. Et alors que le Gardien s'affaire lentement à faire tourner la Roue, le cœur de Logan bat si fort qu'il semble près à exploser. Elle ferma les yeux, fort, jusqu'à ce que la tête lui tourne. Numéro trente-huit. Un appel lancé d'une voix calme et claire, mais qui résonnait tout de même comme la chute d'une épée de Damoclès. Un cri de détresse, tel celui d'un animal blessé, venant de la foule. Pendant les premières secondes, elle n'a pas réalisé que c'était elle. Son numéro sonnait comme un son étranger à ses oreilles. Puis elle vit Aiden qui essayait de s'avancer malgré les Pacificateurs, sa mère pliée en deux, hurlant comme une hystérique. Son père lui avait lancé un regard plein de détresse, mais il ne pleurait pas. Et alors seulement les larmes vinrent rouler sur ses joues. Son numéro résonna une nouvelle fois, puis elle quitta le rang. Un pied après l'autre, lentement. Marcher vers cette table la précipitait trop vite dans l'enfer des Jeux. Ses larmes coulaient et coulaient encore sur ses joues sans pouvoir s'arrêter. Elle devait avoir l'air maligne, là, avec ses yeux embués, ses joues rouges et son air horrifié. Red se fit d'abord la réflexion qu'elle ne pourrait jamais être voyante. Cette pensée lui arracha un petit rire qui s'étrangla rapidement dans un sanglot. Pas que cette pensée lui fut drôle, simplement le fait que l'idée lui soit venue dans un tel moment. Le Gardien se tourna vers l'assemblée des filles du département, lentement. Bien, des volontaires ? Le silence qui accueilli cette question glaça le sang de Logan.

Dix-neuf ans, c'est trop jeune pour mourir, non ? Alors que les Pacificateurs la conduisaient presque religieusement jusqu'à l'Hôtel de Ville, c'était bien la seule pensée qui pouvait traversé son cerveau totalement embrouillé. Elle aurait dit que tout ce qui s'était trouvé dans sa tête jusqu'à maintenant venait de se mélanger, pour ressurgir n'importe comment. Alors qu'on l'installait pour seulement quelques minutes dans une pièce spacieuse, Logan ne trouva rien de mieux à faire que de rester debout, voutée, les joues rouges et les yeux embués. Aiden fit alors irruption dans la pièce, suivi des parents de Red. La première chose qu'il fit fut de la saisir par les épaules pour la secouer comme un prunier. Tu peux gagner, Logan, tu peux revenir ! Red leva les yeux vers son meilleur ami, un sourire désespéré scotché sur son visage larmoyant. Tu sais te servir d'un arc, je t'ai appris. Ai des sponsors, et tu auras un arc dans l'arène, tu pourras te défendre ! C'est vrai, il avait raison. Tous les deux, ils s'étaient entrainés "au cas où". Au cas où un jour l'un des deux serait tiré au sort et envoyé dans l'arène. Grimper aux arbres, courir vite et longtemps, tirer à l'arc. Aiden lui avait appris tout ça, mais c'est comme si tout c'était enfui de son cerveau, pour la laisser là, désemparée et désespérée. Logan revoyait son ami lui dire sur le ton de la plaisanterie : Un arc, c'est la meilleure arme pour les Jeux du Chasseur. Avec ça, tu peux tuer les autres de loin, même en restant planqué. Mais ça lui paraissait tellement loin, comme dans une autre vie. Laisse tomber, tu sais aussi bien que moi que j'ai aucune chance, avait-elle déclaré d'un ton las. Logan était simplement lasse d'espérer. Mourir honorablement, voilà tout ce qui lui restait à faire. Ses parents bousculèrent alors Aiden pour prendre leur fille dans leurs bras. Tu es notre seule enfant, Logan. Reviens-nous, je t'en supplie. La rousse avait alors caressé la chevelure tout aussi flamboyante de sa mère, serré dans ses bras son père, et les Pacificateurs étaient entrés pour faire sortir ceux qui lui étaient chers. Et alors que la porte se refermait, Logan souffla du bout des lèvres : Je vous aime.

Jolie. Logan détacha son regard de ses genoux, pour lever des yeux las vers son mentor. Elle le fixa un moment en silence, avant de lâcher d'une voix éteinte : Il parait. Et alors ? L'ancien vainqueur crachota un petit rire narquois, avant de s'enfiler son verre d'une traite. Et au vu de la couleur, ce n'était pas du jus d'orange. La rousse détailla de son regard vide la personne qui lui permettrait peut-être de revenir en vie. Les cheveux sale, les yeux cernés, la barbe mal rasée. L'air négligé. L'haleine alcoolisée. Le voilà bien beau, son dernier espoir. Résignée, elle soupira. Dix-neuf ans, ce n'était pas un mauvais âge, pour être élue. Ça lui laissait peut-être quelques chances, face aux plus jeune. Et aux plus mal-en-point, aussi, puisqu'elle avait eu la chance de naitre dans un département où la misère ne sévissait pas. Le département de la technologie, c'est un endroit agréable. Mais en ce moment, elle se prenait à rêver d'être née au Capitole. Parce que dans ce cas-là, elle n'aurait été tirée au sort, jamais. Elle aurait discuté des Jeux avec ses amies, elle les aurait suivis à la télé et aurait peut-être envoyé un cadeau à un Captif qui lui aurait plu. Mais non, elle était née dans un département. Et alors tu pense que la force est le seul atout dans les Jeux ? Logan releva la tête une nouvelle fois. Elle émit un petit rire nerveux, presque hystérique. Son mentor se resservit un verre. Elle n'avait aucune chance, et elle le voyait bien. Personne ne croyait en elle. Oui. Son mentor vida une nouvelle fois son verre, dardant son regard noisette dans le bleu ciel de Red. Naïve. La pique lui fit froncer les sourcils, mais son mentor ne releva pas. Avec de beaux yeux, tu peux gagner aussi bien qu'avec un bon couteau. Suffit juste de comprendre quoi en faire, mignonne. Logan soupira. Alors aux yeux de son mentor, le voilà, son seul atout ? Son joli minois ? Elle leva les yeux au ciel en ricanant. Parce que si elle était jolie, les Bourreaux ne la tueraient pas, peut-être ? C'était absolument n'importe quoi. Pourtant, en désespoir de cause, elle lui fit signe de continuer. Le mentor émit un grognement, surement agacé par l'arrogance de la rousse, mais il continua tout de même. Déjà, arrête de chialer, ça te rend laide. Souris, ai l'air sûre de toi. Vu comme t'es chiante, ça devrait pas être trop dur... Le co-Captif de Logan entra dans la pièce, et le mentor s'interrompit immédiatement. Noah, le garçon, les regarda tout deux avec suspicion, comme s'ils complotaient dans son dos. Il était beau, Noah. Il avait des cheveux noirs, brillants et soyeux ; et de grands yeux bleu ciel. Mais il n'a que treize ans, et il sera sans doute le plus jeune, cette année. Logan aurait voulu l'aider, mais elle savait bien que c'était elle ou lui. Mais si elle le laissait tout seul, elle ne pourrait jamais regarder son département en face, alors qu'elle l'aurait laissé crever comme un animal. C'est pourquoi elle fit signe à son mentor de continuer, pendant que Noah s'installait auprès d'eux. Donc, fais ta belle, et moi j'te trouve des sponsors. Tu voudras quoi, dans l'arène ? Toi, Noah, fais le petit enfant terrorisé, ça devrait aussi marcher. Logan releva la tête, soudain aux aguets. Elle savait parfaitement ce qu'elle voulait. Noah, lui hochait la tête lentement, et Red se dit que finalement, il pourrait se rendre utile. Si les sponsors s'intéresse à lui, ça pourra aider la rouquine. Je veux un arc. Le plus tôt possible.

Mon petit cœur, on te verra depuis le Capitole avec des cheveux pareils. Le ton de sa voix était amusé, mais sa phrase sonnait tout de même comme un reproche. Mais Logan avait prit l'habitude des reproches de sa styliste, qui au fond n'était pas bien méchante. La rousse s'était contentée de faire une grimace pendant que sa styliste apportait les dernières retouches à sa robe pour l'interview. Elle mettra un peu de boue dessus, et ça ne se verra plus. Logan remercia d'un hochement de tête son mentor, qui avait une fois de plus cloué de bec de sa styliste. C'était son dernier soir avant l'arène, son dernier moment de répit. Le défilé et l'entrainement étaient passés beaucoup trop vite au goût de la rousse, qui voyait se rapprocher la date de sa mort. Sa mort. Ce mot lui paraissait horriblement amer, bien que cela ne soit qu'un simple mot. On le lui avait dit des dizaines de fois, cette phrases. Tu peux gagner. Pourtant, ce n'était pas dans les projets de Red. Elle préférait laisser gagner n'importe qui d'autre, mais pas elle. Protéger Noah, peut-être, puis le laisser gagner ; elle n'en savait trop rien. C'était peut-être de l'égoïsme, ça aussi, elle refusait de vivre avec la mort de tous les autres sur les épaules. Alors, prête ? Logan se contempla de la tête au pied dans le miroir, un petit sourire sur les lèvres. Elle se trouvait jolie, vêtue ainsi. Elle s'avance d'un pas assuré, ses cheveux roux flottant derrière elle, et s'installe en face du présentateur avec un grand sourire. Les premières minutes, Logan parle de sa famille, de son district, de ses pensées à propos du Capitole ; rien de bien intéressant, finalement. Pour finir, dis-moi, qu'as-tu appris ces derniers jours ? Logan fronça doucement les sourcils, cherchant ses mots, puis elle répondit finalement, d'un ton lent, avec un doux sourire. Le courage.

L'imposant son d'une corne de brume résonne dans cette forêt. Il bourdonne dans la tête de Logan comme un millier d'abeille. Elle sait parfaitement ce qu'il signifie, mais pourtant, pourtant, il lui parait tellement loin, tellement... étranger. Elle se sent comme enveloppée de coton. Elle ferme les yeux, et respire profondément. Soudain, une main froide se glisse dans la sienne. Cours ! Comme un seau d'eau froide, cette interpellation la réveille. Elle entend alors les cris, le bruissement du tapis de feuille sous ses pieds, les sons de course, le cliquettement des armes. L'arène. Comme un automate, ses jambes commencent à courir toutes seules sur les traces de Noah qui ne lui lâche pas la main. Noah. Elle doit le protéger, mais c'est lui qui vient de la sauver. Leur mentor doit s'arracher les cheveux devant la télévision. Plus vite, Red ! Elle accélère pour venir se placer à la hauteur de son co-Captif. Merci. Rien qu'un souffle, mais Noah avait compris. Sans lui, elle serait déjà morte. Ils s'arrêtent un instant pour reprendre leur souffle, et la forêt lui parait étrangement silencieuse, un silence malsain et pesant. Elle aurait envie de se rouler en boule au pied d'un arbre et d'attendre que la mort vienne la chercher. Mais elle ne peut pas, mais qu'elle s'est jurée de protéger ce gamin, ce gamin qui vient du même endroit qu'elle. Sa famille compte sur elle, il compte sur elle. Et elle sait qu'elle compte sur lui. Un bruissement feutré, et Red se retourne, sur le qui-vive. Elle ne se sentait pas capable de tuer un Captif maintenant. Mais ce n'est qu'un arc. Un bel arc du Capitole. Leur mentor avait tenu sa promesse. La chasse allait commencer.

Tenant dans ses mains un morceau de pain rassi et une gourde à moitié vide, Logan continua de fouiller dans le sac de ce Bourreau qu'elle venait d'abattre. Une flèche dans la gorge, net. Avec ça, on devrait pouvoir tenir jusqu'à... Elle venait de se retourner pour assister au spectacle d'horreur qui se tenait devant elle. Noah, ensanglanté, son corps inanimé sur le sol. Sur sa gorge se dessinait une longue ligne rouge. Les yeux teintés de désespoir, Red leva les yeux vers la Captive qui se tenait devant elle, couteau en main et sourire narquois sur les lèvres. Sa réaction ne prit qu'une fraction de seconde, et la rousse se jeta, désarmée, sur la fille blonde à quelques pas d'elle. Elle s'était approchée en silence, pendant qu'ils étaient occupés, pour les tuer par derrière et ainsi remporter les Jeux. Qui sait depuis combien de jours elle les suivait. Tu vas crever, pétasse ! Faisait basculer la Captive en arrière, Logan avait abattu son coude au milieu de sa poitrine, et l'autre, le souffle coupé, avait lâché son couteau. Coup de chance, en y réfléchissant. Sans relâche, la rousse frappa poing fermé le visage de la brune, qui tenta de la repousser d'une poussée de genoux. Mais sa haine était trop forte. Red saisit le cou de la fille, et elle le serra de toutes ses forces. Un léger craquement retentit, et la brune tenta d'aspirer une goulée d'air. Sa dernière. La rousse lui lâcha le cou, et se recula, les yeux écarquillés de terreur. Elle regarde ses mains rougies par le sang, et lâche un sanglot terrorisé. Elle n'arrivait pas à y croire. Logan se retourna vers le corps de Noah, et passa une main tremblante dans sa chevelure de jais. Les larmes roulèrent sur ses joues, et l'air qu'elle respira lui donna l'impression de lui brûler la gorge. Noah, son Noah, qu'elle avait juré de ramener en vie à sa famille. Le son d'une corne de brume retentit. Puis une voix. La gagnante des cinquième Hunter Games est Logan Redbird du département de la technologie. Et alors qu'elle aurait du éprouver un immense soulagement, elle ne sent rien d'autre qu'un goût amer dans sa bouche.

Le bruit d'une porte qui s'ouvre, et Red sursaute, l'oreille aux aguets, terrorisée. Des bruits de pas résonnent dans le couloirs, et la rousse se lève les yeux écarquillés. Quand Aiden fait irruption dans la pièce, elle cherche à se cacher derrière une chaise de sa nouvelle maison, tremblant comme une feuille, les mains plaquée sur les oreilles. Elle entends cependant Aiden poser un objet sur la table et s'avancer vers elle. Laisse-moi. LAISSE-MOI !!! Red repoussa alors violemment la chaise pour aller se réfugier sous la table. Red, c'est moi... La rousse secoua la tête, ferma ses paupières et se boucha les oreilles en criant. NON ! NON ! NON ! Aiden attrapa fermement le poignet de Logan, et la tira de sous la table. Elle essaya de lui donner des coups de poings, ruant et criant pour se libérer, mais il la prit fermement dans ses bras pour l'obliger à se lever. Je t'ai ramené des calmants, comme tu m'as demandé, Red, mais il va falloir arrêter et reprendre pied sans l'aide des médicaments. Regardes-toi. Se regarder. Les cheveux en bataille, les yeux furtifs, l'air terrorisé. Irrécupérable, apparemment. Les Jeux du Chasseur l'ont totalement transformée. Aiden lui saisi plus fermement le poignet, et la traine presque dans l'entrée. Tu ne peux pas rester comme ça, tu dois sortir un peu. Logan ne résiste plus, épuisée, et le suit. Il ouvre la porte, créant ainsi un carré de lumière aveuglante dans l'entrée. Red émet un petit couinement effrayé, se laisse tomber sur le derrière et recule pour se replonger dans l'obscurité de sa maison. Ça fait cinq mois, maintenant. Les prochains Captifs vont avoir besoin de toi avec toute ta tête. Aiden la relève sans mal, et elle le suit dehors, les mains plaquée sur les yeux. Où est-ce qu'il l'emmène, elle n'en a aucune idée, mais elle le suit en couinant comme un animal terrorisé, titubante. Et c'est quand Aiden frappe à la porte de son ancien mentor qu'elle comprend. Quoi ?! Qui est là ? Sans répondre, Aiden ouvre la porte et entre. La maison est plongée dans le noir, et des relents d'alcool et de renfermé envahissent l'air. Red bute sur un objet laissé au sol, qui s'avèrent finalement n'être autre que son mentor, une bouteille à la main malgré leur matinale. Il se relève tant bien que mal, et toise Logan de son air espiègle. Il parait que tu es devenue folle, depuis que tu es rentrée de tes Jeux. La rousse le regarde de ses yeux vitreux, sans répondre. Parler de manière normale semblait être devenu un calvaire pour elle, et elle se contentait d’émettre des cris et des sons dignes d'un animal. Alors dis-moi, tu es vraiment folle ? Red lève les yeux vers son mentor. Non. Rien qu'un murmure rauque, presque incompréhensible, mais elle reprend plus fort. Non ! Aiden et son mentor se regardent, avec un petit sourire. Ben voilà, c'était pas si dur. Tu veux finir comme moi ? Non, elle ne veut pas. Elle doit remonter la pente.


Dernière édition par Logan S. Redbird le Lun 2 Sep - 14:47, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊹ MESSAGES : 23
⊹ ARRIVÉE : 30/08/2013

MessageSujet: Re: (red) + turned to porcelain, to ivory, to steel.   Dim 1 Sep - 9:56

Bienvenue, camarde winner. motté

Très bon choix d'avatar, et bonne chance pour écrire ta fiche motté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊹ MESSAGES : 63
⊹ ARRIVÉE : 31/08/2013

MessageSujet: Re: (red) + turned to porcelain, to ivory, to steel.   Dim 1 Sep - 10:28

Bienvenue sur le forum :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊹ MESSAGES : 29
⊹ ARRIVÉE : 01/09/2013

MessageSujet: Re: (red) + turned to porcelain, to ivory, to steel.   Dim 1 Sep - 11:17

    Merci à vous deux motté 

    Gosh, vos avatars sont sublimes  (et puis Emma et Vika, quoi \o/)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: (red) + turned to porcelain, to ivory, to steel.   Dim 1 Sep - 11:30

BIENVENUE SUR HG.
Si tu as des questions, n'hésite surtout pas & bon courage pour ta fiche de présentation. motté

ROSE LESLIE. What a Face Très bon choix. Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
⊹ MESSAGES : 29
⊹ ARRIVÉE : 01/09/2013

MessageSujet: Re: (red) + turned to porcelain, to ivory, to steel.   Dim 1 Sep - 11:50

    Merci beaucoup copain 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊹ MESSAGES : 115
⊹ ARRIVÉE : 12/07/2013

MessageSujet: Re: (red) + turned to porcelain, to ivory, to steel.   Dim 1 Sep - 12:51

BIENVENUE motté Technologie un super choix colère Bonne chance pour ta fiche violet 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊹ MESSAGES : 29
⊹ ARRIVÉE : 01/09/2013

MessageSujet: Re: (red) + turned to porcelain, to ivory, to steel.   Dim 1 Sep - 14:06

    Merci motté 
    Ewai, technologie on est les meilleurs  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊹ MESSAGES : 23
⊹ ARRIVÉE : 27/08/2013

MessageSujet: Re: (red) + turned to porcelain, to ivory, to steel.   Dim 1 Sep - 14:49

Bienvenue parmi nous & bon courage pour la suiite motté 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊹ MESSAGES : 29
⊹ ARRIVÉE : 01/09/2013

MessageSujet: Re: (red) + turned to porcelain, to ivory, to steel.   Lun 2 Sep - 9:18

    Merci amour 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: (red) + turned to porcelain, to ivory, to steel.   Lun 2 Sep - 10:56

Bonjour.
Nous venons prendre des nouvelles. smiler Ta fiche avance ? motté
Quant elle sera terminée, pense à venir le signaler ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
⊹ MESSAGES : 29
⊹ ARRIVÉE : 01/09/2013

MessageSujet: Re: (red) + turned to porcelain, to ivory, to steel.   Lun 2 Sep - 11:02

    Oui, oui, elle avance What a Face 
    D'ici ce soir ça sera bouclé, normalement  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: (red) + turned to porcelain, to ivory, to steel.   Lun 2 Sep - 13:10

Tout à l'air en ordre et puis j'adore ton histoire !
J'ai l'honneur de te valider, pense à bien remplir les champs dans ton profil si ce n'est pas fait, mais aussi a faire toutes les demandes (de métier ou autres) pour ton personnage. N'oublie pas de te créer des liens ! motté
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (red) + turned to porcelain, to ivory, to steel.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(red) + turned to porcelain, to ivory, to steel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fighting steel de SSI
» [MBS] Tempered Steel
» SUPERMAN - Man of Steel
» Real Steel.
» Steel Behemoth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNTER GAMES.  :: WAKE ME UP :: DEFINE ITS CHARACT. :: Présentations acceptées-